Vierzon / Navigation / Découvrir la ville / Le patrimoine de la ville / Patrimoine industriel

Patrimoine industriel

HISTORIQUE

La forêt et la rivière, le combustible et la force motrice. Vierzon est sur un site idéalement placé qui explique en partie sa rapide vocation industrielle.

Pour rentabiliser ce site, le comte d’Artois, futur Charles X, alors seigneur de Vierzon, décide en 1779 la création d’une forge. Première "usine" vierzonnaise cette forge fabriquera des outils agricoles avant de se tourner vers la production d’armes lors des guerres révolutionnaires.

Deuxième type d’industrie à voir le jour : la porcelaine. Une première manufacture de ce type s’ouvre 1816 près du château de Bel Air. D’autres usines seront créées qui feront de Vierzon un centre important de porcelaines et autres productions en Berry. Mais Vierzon va surtout bénéficier d’infrastructures importantes : le Canal de berry et le chemin de fer. Ouvert en 1829, le canal relie le bassin houiller de Commentry à Tours. Quant à la gare de Vierzon, elle est inaugurée en 1847, sur la ligne du Paris Orléans. Ces deux voies permettent à Vierzon la réception de produits manufacturés.

La dernière industrie est celle du machinisme agricole avec en 1847 l’installation à Vierzon du vosgien, Célestin Gérard qui rendra le nom de "Vierzon" célèbre dans toutes les campagnes françaises.


DES NOMS ET DES MARQUES

- ENP
Fondée en 1883 par Henri Brisson président de la chambre des Députés, l’Ecole Nationale Professionnelle de Vierzon est le premier lycée technique de France. Etre "vierz’art" ouvre grandes les portes des usines française tant est bonne la réputation de l’enseignement dispensé.

- THOUVENIN
Fondée à Vierzon Ville, la verrerie prendra de l’ampleur lorsqu’une famille originaire de la Lorraine présidera à sa destinée en 1887 : les Thouvenin. Production tournée vers une clientèle de bistrotiers, certaines pièces sortent du lot : les "bousillés", autrement appelés "perruques". Pièces faites sur leurs temps de pose par les ouvriers, la ville de Vierzon en possède une collection unique, des lampes à pétrole essentiellement.

- HACHE
Lorsque Adolphe Hache reprend l’usine de porcelaines de Bel Air en 1854, cette usine est en activité depuis déjà trente huit ans. C’est sous son impulsion que la production va gagner en qualité. Cela lui vaudra de recevoir des mains de l’Empereur Napoléon III la Légion d’Honneur en 1867. Deux pièces de la production sont encore visibles au château de Fontainebleau.

- DENBAC (voir hommes célèbres)
En 1909, René Dénert , rejoint par René-Lous Balichon fondent une usine de grès flammés rue Camille Desmoulins. La beauté des pièces, souvent uniques, explique que près de cinquante ans après la fermeture de l’usine, la signature Denbac est encore très recherchée des collectionneurs. www.denbac.fr (Site de collectionneurs très riche et complet sur DENBAC (histoire, catalogue de pièces ...)



- LARCHEVEQUE (voir hommes célèbres)
Quand Marc Larchevêque rachète l’usine de son père rue Pierre Debournou en 1891, il n’a pas vingt ans. Chimiste de formation, génial inventeur, Marc Larchvêque est à l’origine de nombreux procédés de fabrication encore utilisés actuellement. Egalement fondateur de la section céramique de l’Ecole Nationale Professionnelle (1921), il termine sa carrière capitaine des Sapeurs Pompiers de Vierzon, dirigeant le corps vierzonnais depuis 1899.

- CELESTIN GERARD (voir hommes célèbres)
1847, Célestin Gérard, compagnon menuisier s’installe à Vierzon et ouvre, face à la gare qui vient d’être inaugurée, un atelier de réparation pour matériels agricoles. Inventeur de génie, il sera à l’origine de la première locomobile française, qui mettra l’entreprise sur les rails durables de la réussite. Quand il vend son usine en 1879 à la famille Arbel, ce sont cinq cents ouvriers qui deviennent S.F.M.A.I.* et vont fabriquer, à compter de 1934, les tracteurs deux temps au bruit si caractéristique, les "Vierzon". * Société Française de Matériel Agricole et Industriel

- MACHINISME AGRICOLE
Si Célestin Gérard est bien le précurseur du machinisme agricole vierzonnais, quatre usines vont voir le jour à Vierzon qui produiront 70% du matériel de battage entre 1920 et 1950. Merlin, Brouhot, "la Vierzonnaise" se lanceront, après "la Française", dans l’aventure agricole au tournant du 20ème siècle. Des générations d’agriculteurs français utiliseront les batteuses, presses à paille et autres monte-gerbes sortis des ateliers des trois principales usines que sont "la Française", "Brouhot" et "Merlin".

L’association Mémoire Industrielle et Agricole du Pays de Vierzon et la ville de Vierzon collaborent, dans le cadre du contrat de site de Romorantin, avec quatre musées spécialisés dans le domaine de la mécanique : l’Espace automobiles Matra à Romorantin (41), le musée du Patrimoine de l’Equipement à Vatan (36), le musée du Poids Lourd à Montrichard (41) et le musée de l’Automobile à Valençay (36). Grâce à Centre-Sciences, association ayant pour objectif de promouvoir la culture scientifique, un film promotionnel retraçant l’histoire de ces cinq lieux a pu être réalisé. Ce documentaire intitulé « Cinq paroles pour une voie » a été produit par la société Prospective Image de Gérard Poitou et c’est le journaliste Philippe Claire qui s’est chargé de réaliser les entretiens. Celui concernant Vierzon a été effectué avec la collaboration d’Henri Letourneau et permet de retracer l’histoire du machinisme agricole de Vierzon.

Une collection de machines agricoles est constituée par les associations « Mémoire Industrielle et Agricole du Pays de Vierzon », « Les amis du Vieux Vierzon » et la ville. Locomobiles, tracteurs où batteuses forment ainsi un témoignage de la production de l’époque. www.chez.com/sfv (site dédie ce site aux hommes qui ont œuvré à la Société Française de matériel agricole et industriel de Vierzon et par leur travail, ont créé ces tracteurs agricoles et ces machines, qui aujourd’hui font la joie de nombreux collectionneurs.)

© 2010 Ville de Vierzon - Hébergé par Oxyd / Spip est un logiciel libre distribué sous license GNU/GPL / Site optimisé pour Firefox
Error...

Error...

File not found: template_cron